Newsletter du CRIF du 25 février 2015
Si vous ne voyez pas correctement la newsletter, cliquez ici.
27 FéVRIER 2015
Rejoindre le Crif BLOG
A LA UNE
Actualités
Partager Envoyer à un ami

Le CRIF au Limoud

Le CRIF sera présent au Limoud. Rendez-vous le dimanche 1er mars 2015 à 12h10.

Programme sur le site : www.limoud.org

TOUTE L'ACTUALITE
Le CRIF en action
Partager Envoyer à un ami

Retour sur le live-tweet avec Roger Cukierman

Le président du CRIF a échangé avec de nombreux twittos dans un exercice inédit de questions-réponses du tac au tac… Petit best-of !

Screenshot_2015-02-27-00-13-09
Screenshot_2015-02-27-00-27-28
Screenshot_2015-02-27-11-46-28
Screenshot_2015-02-27-11-48-44
Screenshot_2015-02-27-11-52-52
Screenshot_2015-02-27-11-49-45
Screenshot_2015-02-27-11-55-46

 

 
Tribune
Partager Envoyer à un ami

Curée contre Cukierman : le coup de gueule d'Ivan Rioufol

Ivan Rioufol dénonce la «bien-pensance officielle qui interdit de constater que les terroristes fanatiques sont des musulmans.

Dans son opéra-bouffe, Offenbach moque les carabiniers: au secours des foyers, ils arrivent toujours trop tard. Eh bien! Les voilà qui déboulent à nouveau -cette fois avec livres, éditoriaux, programmes- au chevet d'une société qui, depuis quarante ans, s'empoisonne sous leurs yeux. Sortant à la lumière du jour, ces hibernatus disent, perplexes: oui, en effet, l'immigration pose un problème. Oui, l'islam, l'identité nationale, le communautarisme, la nation, etc. Pas une seconde, ils ne se demandent pourquoi ils avaient refusé de voir ces réalités, certains allant même insulter les témoins. Il faudra, un jour, démêler les causes de cette hébétude collective, de cet abrutissement idéologique, de ce somnanbulisme commode. Pour autant, il serait erroné de se réjouir trop vite d'une pensée libérée. Ces résistants d'opérette ont le courage des idées des autres: un rien les affole.

Démonstration, lundi, avec la curée contre Roger Cukierman. Le président du...

 
Tribune
Partager Envoyer à un ami

“Nommer les choses”

“En vous protégeant, dit Hollande aux Français juifs, nous nous protégeon

Roger Cukierman, le président du Conseil représentatif des institutions juives de France, avait passé une journée éprouvante, lundi, avant de prononcer cette phrase lors du dîner annuel du Crif qu’il présidait en présence de François Hollande, de la moitié du gouvernement et de la classe politique, de gauche et de droite. Les réseaux sociaux s’étaient déchaînés à cause de deux mots employés par lui le matin, sur Europe 1, au micro de Jean-Pierre Elkabbach ; il avait dit au sujet de Marine Le Pen qu’elle était « irréprochable » à l’égard de la communauté juive, avant de préciser « juridiquement irréprochable », mais à la tête d’un parti qui restait « infréquentable » ; surtout, il avait affirmé que les violences antisémites étaient le fait de « jeunes musulmans ». Et ça, apparemment, c’était défendu. Pourtant, il le redisait fermement au cours de son intervention du dîner devant Hollande et Valls : « Ici encore, il faut nommer...

 
Tribune
Partager Envoyer à un ami

Batou Hattab. Le chagrin du rabbin

Ce religieux tunisien, directeur d’une école juive, a perdu son fils Yoav lors de la prise d’otages de l’Hyper Cacher.

Comme pour y chercher refuge, pour peut-être abriter des regards la douleur qui se lit dans le sien. En tout cas, ce n’est pas la crainte, «je n’ai pas peur», balaie vivement Batou Hattab. Les deux caméras, qu’il a fait installer après la révolution, gardent l’œil sur l’entrée de la petite école juive qu’il dirige, rue de Palestine, à Tunis. Une discrète maison blanche sans enseigne, gardée par deux policiers, dans le quartier Lafayette. Le père de Yoav Hattab, tué lors de la prise d’otages de l’Hyper Cacher, le 9 janvier à Paris, essaie de tromper son chagrin dans le travail. Sitôt rentré en Tunisie, après l’enterrement à Jérusalem, Batou Hattab est revenu à son office. «C’est très difficile pour moi en ce moment, mais je dois être là, il y a le bac et le brevet blancs bientôt», raconte-t-il.

 

Rabbin officiant à la grande synagogue de Tunis, à quelques rues d’ici, l’homme trouve également un peu de consolation dans sa...

 
REVUE DE PRESSE
 
Partager Envoyer à un ami

Le Mémorial de Caen annule ses rencontres du dessin de presse par crainte d'attentats

« On ne peut pas se permettre de mettre en danger qui que ce soit, ni les dessinateurs, ni le public, ni les salariés du Mémorial. »

« C'est reporté à des jours meilleurs », a expliqué Stéphane Grimaldi :

 

« On ne peut pas se permettre de mettre en danger qui que ce soit, ni les dessinateurs, ni le public, ni les...

 
 
Partager Envoyer à un ami

Accord historique entre Israël et la Jordanie sur l'eau

"C'est l'accord le plus important depuis le traité de paix avec la Jordanie" (ministre israélien)

Selon les termes de l'accord, une pipeline reliera la mer Rouge à la mer Morte et une usine de dessalement sera construite dans la ville portuaire d'Aqaba.

 

L'accord prévoit le pompage annuel de...

 
 
Partager Envoyer à un ami

Attentats de Copenhague: la police arrête un complice présumé

La police de Copenhague annonce avoir arrêté un complice présumé de l'auteur des attaques perpétrées il y a 15 jours.

C'est la troisième arrestation pour complicité dans le cadre de l'enquête, deux hommes de 19 et 22 ans étant en détention depuis le 16 février.


Le jeune homme sera déféré devant un juge...

 
 
Partager Envoyer à un ami

«Génocide» des chrétiens d'Orient : où sont passés les défenseurs des droits de l'homme?

Maxime Tandonnet décrypte chaque semaine l'exercice de l'État pour FigaroVox.

Maxime Tandonnet approuve cette prise de position et s'indigne du refus d'agir de la communauté internationale.

 

Maxime Tandonnet décrypte chaque semaine l'exercice de l'État pour FigaroVox. Il...

 
 
Partager Envoyer à un ami

État islamique. Les jihadistes détruisent des sculptures à la masse

Les jihadistes de l'Etat islamique ont détruit dans le nord de l'Irak des trésors pré-islamiques.

Ils ont vandalisé à coups de masse d'imposantes pièces notamment dans le musée de Mossoul, dont les collections renferment des objets inestimables des périodes assyrienne et hellénistique,...

 
 
Partager Envoyer à un ami

A Mossoul, l’Etat islamique impose sa « politique éducative »

L’Unesco dénonce la destruction de « l'héritage culturel » du pays.

Tandis que les réfugiés sunnites chassés par les frappes et les combats affluent des régions dominées par les djihadistes et livrent de nouveaux récits sur la terreur mise en place par le...

 
EN BREF
Actualités
Partager Envoyer à un ami

Numéro spécial de l’Arche : « Désarroi et sursaut »

Retrouvez l¹Arche sur abonnement, dans vos kiosques et avec des extraits sur le site larchemag.fr

Le sursaut et maintenant ? Le point de vue de 4 personnalités politiques : NKM, Rama Yade, Julien Dray et Jean-Christophe Cambadélis.


Rester, partir ? Les analyses de Roger Cukierman, Ariel Goldmann, Joel Mergui et Sacha Reingewirtz. 3 grands débats sur islam et islamisme : Ghaleb Bencheikh-Armand Abecassis, Rachid Benzine-Delphine Horvilleur et Samuel Sandler-Latifa Ibn Ziaten.


Le regard de nombreux intellectuels sur les angoisses, les interrogations et les perspectives : Serge Klarsfeld, Eliette Abécassis, Pascal Bruckner, Abdennour Bidar, Karine Tuil, Waleed al-Husseini, Michel Onfray, Kamal Hachkar...


Et le témoignage de douze jeunes sur les effets du 11 janvier.


Retrouvez l¹Arche sur abonnement, dans vos kiosques et avec des extraits surle site larchemag.fr


L¹Arche, le magazine du judaïsme français.