20.000 israéliens poursuivent FaceBook en justice ©

20.000 israéliens poursuivent FaceBook en justice ©
En savoir plus sur http://jforum.fr/2015/10/20-000-israeliens-poursuivent-facebook-en-justice/#FwSBvt0JkWHVeSiC.99

 

 

 

 Garder cet article en favoris  7

Des milliers d’Israéliens intentent un procès contre Facebook devant un tribunal de New York, alléguant que le réseau social a permis de recruter des djihadistes ouvertement, de former des terroristes et a permis de planifier des attaques terroristes grâce à ses pages.

L’ONG Shurat HaDin (organisation a but non lucratif basée en Israël) a déposé une plainte ce lundi 26 octobre, devant la Cour suprême de l’État de New York, pour obtenir une condamnation de Facebook, selon un rapport de Fox NewsQuelque 20.000 Israéliens, se sont constitués partie civile.

Shurat Hadin veut forcer Facebook à non seulement retirer les pages des terroristes, mais aussi l’obliger à mieux surveiller et bloquer les utilisateurs qui postent des vidéos glorifiant et en encourageant les attaques terroristes, ainsi que ceux qui publient des messages avec des instructions sur la façon de mener une attaque.

L’avocate israélienne Nitsana Darshan-Leitner, directrice de Shurat HaDin pointe que les terroristes n’agissent pas de leur propre chef; « ils écrivent des messages qui encouragent leurs amis à tuer des Juifs,  » a-t-elle déclaré à Fox News. « Facebook a été transformé en un incubateur antisémite pour assassiner des Juifs. »

Alors que Facebook est accusé dans le procès d’ « incitation au mépris des Juifs de répandre intentionnellement des messages de haine et d’appels à assassiner des Juifs affichés sur ses pages Web par les Palestiniens, » un porte-parole de Facebook a déclaré la plainte sans fondement.

« Nous voulons que les gens se sentent en sécurité lorsqu’ils utilisent Facebook. Il n’y a pas de place pour les contenus incitant à la violence, les menaces directes, le terrorisme ou les discours de haine sur Facebook,  » a répondu la compagnie a Fox News.

« En tant que communauté de près de 1,5 milliard de personnes, nous avons un ensemble de normes communautaires pour aider les gens à comprendre ce qui est permis de faire sur Facebook, et nous exhortons les gens à utiliser nos outils qui permettent de dénoncer les contenus qui ne les respectent pas et qui violent nos normes afin que nous puissions enquêter et prendre des mesures rapides, « a-t-il ajouté.

« Cela va beaucoup plus loin qu’un simple partage de paroles de chansons anti-israéliennes mis en musique sur un tube de Eyal Golan et de caricatures antisémites », a déclaré Shurat HaDin dans  un communiqué de presse. « Beaucoup de pages Facebook de jeunes Palestiniens enflamment les jeunes et les encouragent à se lancer dans des attaques terroristes, avec des vidéos provocantes glorifiant et encourageant les attaques terroristes, et comportent même des instructions pour les terroristes » Comment effectuer une attaque terroriste »- le tout sur Facebook. »

Le communiqué de presse cite le fait que peu de temps avant de commettre une attaque à la voiture bélier le 14 Octobre ,  « le terroriste a annoncé sur sa page Facebook qu’il avait l’intention de mener une attaque. »: « Un autre terroriste a écrit: « Je veux devenir un martyr, ‘ juste avant d’aller poignarder des Juifs. Le terroriste de 19 ans Mohannad Halabi, a publié un message sur sa page Facebook en indiquant que la Troisième Intifada avait éclaté et que la guerre actuelle était pour la mosquée al-Aqsa. Un jour plus tard, Halabi a poignardé et tué Aharon Benita z « l et Rabbi Néhémie Lavi z » l [dans la vieille ville de Jérusalem]. Il existe de nombreux exemples. En général, Facebook est inondé de nombreux messages qui encouragent les terroristes « .

 

Et donc, dans le sillage de cette vague de terreur, Shurat HaDin dans une action sans précédent a décidé d’entamer des poursuites en recours collectif contre le site Web mondial Facebook, intitulé: « Engager des poursuites contre Facebook – Stopper le terrorisme », qui appelle tous les Israéliens à se constituer comme plaignants et à se joindre à eux dans cette bataille juridique qui sera menée contre Facebook aux Etats-Unis.

 

Shurat HaDin a l’intention d’obtenir de faire condamner Facebook pour le contraindre à supprimer ces pages, et d’obtenir une  ordonnance du tribunal exigeant de  Facebook de surveiller les incitations à la haine et au meurtre et de les bloquer et de mettre en cause la responsabilité de Facebook dans les attentats dès lors qu’ils permettent aux terroristes de communiquer sur leur réseau.

Selon Shurat HaDin, « Facebook a les moyens de rechercher et de surveiller chaque mot qui apparaît sur son site Internet. Il est impossible que des pages entières sur Facebook soient consacrées à des incitations au meurtre des Juifs et que les terroristes soient autorisés à publier des messages qui deviennent viral et encouragent leurs ‘amis’ à tuer. Il est absurde que Facebook se transforme en un outil pour soutenir l’incitation au meurtre et aux attaques contre les Juifs, et nous avons l’intention de mettre un terme à cela. « 

Dans un premier tempsShurat HaDin, a dit que la question a été sérieusement envisagée d’un point de vue juridique, et elle a créé une page spéciale où les Israéliens peuvent se joindre à la plaintequi sera gérée par un cabinet juridique de New York et il n’y a pas de frais d’adhésionShurat HaDin invite le public à envoyer autant d’exemples que possible d’incitations au meurtre et à la haine des juifs postés sur Facebook  pour pouvoir les produire devant la justice.


Sur la page créée par Shurat HaDin elle affirme« Les terroristes ne viennent pas de leur propre chefIls écrivent les messages et encouragent leurs amis à tuer des JuifsFacebook a été transformé en un incubateur antisémite pour assassinsRejoignez-nous pour le procès contre Facebook  qui fermera les pages incitant au meurtre et arrêtera la vague terroriste« .

Shurat HaDin a eu du succès dans le passé dans sa lutte contre la campagne de Boycott, Désinvestissement et Sanctions (BDS), et a également été couronnée de succès pour les victimes du terrorisme qu’elle a défendu devant les tribunaux américains.

Plus récemment, l’organisation a représenté 11 familles qui ont poursuivi l’Autorité palestinienne (AP) et l’Organisation de libération de la Palestine (OLP) pour incitation, soutien, planification et exécution de sept attaques terroristes qui ont tué des citoyens américains entre 2000 et 2004. Le tribunal a finalement déclaré les deux organisations coupables de terrorisme.

Le procès contre Facebook, intenté par Darshan-Leitner et les avocats Robert Tolchin de New York et Asher Perlin de Fort Lauderdale, en Floride, soutient que les plaignants « ont étés dans la ligne de mire d’une vague terroristes meurtrières perpétrée par des tueurs qui attaquent les gens avec des couteaux, des haches, des tournevis, des voitures et des cocktails Molotov au seul motif que leurs victimes sont juives.

« Beaucoup de ces meurtriers étaient motivés pour commettre leurs crimes odieux par les incitations au meurtre disponibles sur Facebook et des exhortations à« massacrer des Juifs ». Ils ont même pu y trouver des instructions quant à la meilleure manière de le faire, y compris même des planches anatomiques montrant les meilleurs endroits pour poignarder un être humain,  » disent les plaignants.

Dans leur plainte ils affirment que Facebook utilise des algorithmes qui mettent en relation des utilisateurs avec des annonces personnalisées et les relient aux potentiels «amis», la société doit donc avoir la capacité de surveiller et de bloquer ces messages.

Darshan-Leitner a déclaré à Fox News que Facebook n’est  que la première société de médias sociaux qui sera la cible de poursuites mais que d’autres sont aussi le collimateur de l’ONG et devraient faire l’objet de poursuites dans un futur proche de la part de son groupe à moins qu’ils ne commencent à mieux surveiller leurs réseaux et à lutter contre le terrorisme.

jewishPress


En savoir plus sur http://jforum.fr/2015/10/20-000-israeliens-poursuivent-facebook-en-justice/#U8iQw5mwp5d6fazh.99