Nouvelles donnes économiques au Moyen Orient

J’ai déjà évoqué le sujet le 3 août dans ces colonnes, ce plan dont je parlais vient d’être validé, des journaux arabes s’en font l’écho. Désormais c’est quasiment officiel, la Ména le développe dans ses colonnes. D’autres médias suivront, bien sur les médias français tairont cette nouvelle, et le Quai d’Orsay va vouloir s’en mêler sans compter sur l’Administration américaine.

Que tous ces gens se rassurent, ils auront beau cogner à la porte, ils ne seront pas reçus pour évoquer le sujet. Les pays concernés ont tous en mémoire l’accord unanime de 5+1 et Iran où les Occidentaux sous la férule de Barack Hussein Obama ont signé un accord comparables aux accords de Munich, et qui se précipitent aujourd’hui pour essayer de récupérer une partie du marché du siècle. Les futurs alliés ne prendront pas leur avis sur le plan qui est aujourd’hui accepté par Gaza, qui va s’engager dans une voie de travail constructive afin que sa population puisse profiter des retombées de cette nouvelle politique qui tourne le dos à la vision mortifère qui n’a que trop duré du « Mort à Israël. »

Qui seront les partenaires de cet accord ?

Tout d’abord l’Arabie Saoudite, dans le rôle du Grand Argentier, elle vient de proposer à Gaza de débloquer le versement de sommes substantielles pour la reconstruction du pays soumis à l’arrêt de la lutte contre Israël, de la reconstruction des tunnels et du réarmement( accord de non belligérance de 10 ans.) En échange, la construction d’un port permettant de recevoir directement des marchandises qui auront transité par un port Chypriote, sous un contrôle international. Les navires ne pourront que faire la navette entre les deux ports et ne pourront pas se dérouter afin d’éviter le chargement en mer de cargaisons illicites.

En seconde place nous trouvons l’Égypte qui ne sera plus confrontée au terrorisme dans le Sinaï puisque Gaza est partie prenante de cet accord.

En troisième position nous avons la Jordanie, qui a besoin elle aussi d’un bon développement économique.

Et enfin un quatrième pays, le seul d’apporter des solutions technologiques innovantes, et le seul capable de défendre efficacement cet ensemble de pays confrontés à l’hégémonisme de l’Iran, je vous le donne en dix, je vous le donne en cent, je vous le donne en mille: Israël.

Cet accord Arabes-Juifs a été favorisé par la Turquie, et le Qatar qui ont œuvré dans ces négociations, et qui auront toute leur place au sein de cette nouvelle alliance économique du Moyen-Orient, bien entendu les autres pays du Golfe ne tarderont pas à demander de la rejoindre.

 

L’Alliance en Chiffres

Pays

Superficie Km2

Population en Millions

PIB Milliards de $ F.M.I

P.P.A 2013

Rang Mondial P.P.A

Arabie Saoudite

2 149 690

28

1 553,1

51 779

10

Égypte

1 002 000

89

909,8

10 870

94

Gaza

360

1,8

 

6 100

121

Israël

28 092

8

257,5

32 717

32

Jordanie

89 342

8

76,2

11 639

88

Qatar

11 586

2,2

298,4

145 894

1

Turquie

783 562

79,5

1 443,5

18 874

60

Total

4 064 632

216,5

4 538,5

39 696

 

Les chances de réussite de cet accord: Tout d’abord, il inclut deux pays immensément riches qui pourront aisément financer le bien être de populations frères oubliées par la fortune.

  • L’Égypte grand réservoir de population trouvera là les ressources qui lui manquent pour booster un programme économique ambitieux.
  • La Jordanie aux prises avec une crise paupérisant sa population pourra y trouver la solution qui la sortira de l’ornière.
  • Quand aux Gazaouis, ils ont suffisamment souffert des 3 conflits imposés par la politique précédente, ils seront heureux de renouer avec la croissance et le plein emploi, les populations regrettaient en silence le temps béni où les Juifs vivaient dans la bande de Gaza, au Goush Katif par exemple, et fournissait du travail à de nombreux ouvriers.
  • La Turquie longtemps repoussée par l’Europe, cherche sa voie à l’est, étouffée par la crise elle trouvera un débouché pour ses entreprises sur ces marchés émergeants.
  • L’ensemble de ces pays bénéficiera des technologies les meilleures mises en place par le le leader mondial dans de nombreux domaines, l’agriculture en particulier, la santé ne sera pas oubliée car Israël est là aussi à la pointe de la recherche et du développement.
  • Sur le plan de la sécurité, tous ces pays de l’Alliance se sont rendu compte qu’ils étaient également confrontés à l’hégémonie de l’Iran, ils sont tous conscients que seul Israël peut contrecarrer ces projets, car c’est la seule force de la région capable de s’y opposer, le lâchage par les États-Unis de tous ses alliés du M.O pour finaliser les accords avec l’Iran consacré puissance régionale majeure, leur a fait comprendre que l’Amérique ne les défendraient pas.

Cet accord signe l’abandon par l’Arabie et le Qatar, d’Abou Mazen et de ses théories fumeuses, « d’un Pays pour un Peuple n’ayant jamais existé, » auxquelles seuls les Européens adhéraient, Il essaie de frapper à la porte de Téhéran mais il n’a plus la même aura. Alors, B.D.S vous y croyez toujours, et les plaintes à la C.P.I ? Le terroriste en chef peut prendre sa retraite dès le mois de septembre, quand aux malheureux Arabes de Judée, et de Samarie, ils auront la possibilité de profiter de cette nouvelle manne dans la mesure ou ils adhèreront au projet, les autres pourront toujours aller se faire étriper en Syrie ou en Irak.

En comparaison les différentes alliances économiques:

 

Superficie Km2

Population en Millions

PIB Milliards de $ F.M.I

P.P.A $ 2013

C.E.

4 494 513

507,13

17 578,50

33 789

États-Unis

9 600 000

318,9

16 768,10

53 001

A.S.E.A.N

3 277 908

418,46

5 436,90

22 755

Alliance M.O

4 064 632

216,5

4 538,50

39 696

Reproduction autorisée avec la mention suivante : © Eli d’Ashdod pour http://eli-d-ashdod.com/


En savoir plus sur http://jforum.fr/2015/08/nouvelles-donnes-economiques-au-moyen-orient/#3GjzHRBH6aI0UTFP.99